Moto Gymkhana

 

Le Moto Gymkhana est un sport mécanique à moto venant du Japon. Vieux déjà de plus de 30 ans là bas, il commence à poindre le bout de son nez un peu partout dans le monde. Il y a même une compétition amateur organisée chaque année depuis presque 5 ans maintenant en Europe.

Le concept est très simple. Un parcours est réalisé par l’organisateur, que chaque participant devra ensuite suivre en mettant le moins de temps possible. Ce parcours pouvant être compliqué, les participants disposent d’un plan du parcours au départ, et peuvent le reconnaître à pied autant de fois qu’ils le souhaitent dans un temps imparti. De plus, un code couleur est mis en place afin d’aider à suivre le parcours : rouge, on tourne à droite, bleu, on tourne à gauche, rouge cerclé de jaune, on tourne à droite en faisant un 360 au moins, bleu cerclé de jaune, on tourne à gauche en faisant un 360 au moins, les cônes jaunes sont des portes.

La chute ne vous élimine pas (sauf dans la boxe d’arrivée), elle vous fait juste perdre le temps à la remonter. Poser un pied ou toucher un cône vous pénalise d’une seconde, ou trois secondes, s’il s’agit d’un des cônes de la boxe d’arrivée.

Vous n’êtes pas évalué sur la manière de piloter (hélas), vous pouvez donc le faire comme vous voulez. La moto doit par contre être homologuée route.


Ce dernier point est important : le Moto Gymkhana n’est pas une formation. Ca ne peut que perfectionner ce que vous savez déjà faire, mais ne peut en pas vous apprendre de nouvelles choses, sauf si vous décidez de vous former à d’autres techniques de pilotage avant, et d’ensuite aller les appliquer en faisant du Moto Gymkhana.